Retour ...

Retour sur l’événement de présentation de la feuille de route 2021

 

L’occasion pour Olivia Grégoire, Secrétaire d’Etat du Gouvernement Français chargée de l’Economie Sociale, Solidaire et Responsable, d’annoncer la création d’un secrétariat permanent pour l’Alliance et de présenter sa feuille de route pour 2021

 
 

1 secrétariat permanent, 3 groupes de travail et 10 programmes thématiques, les principales annonces d’Olivia Grégoire et les prochaines étapes

 

Pact for Impact est aujourd’hui confronté à plusieurs enjeux de croissances. Entre autres, l’Alliance a vocation à se développer en accueillant de nouveaux membres ou à formaliser un panel d’engagement clés appropriable.

 

L’action de tous les acteurs engagés à l’échelle mondiale sera clé pour répondre à ces défis. Ainsi, Olivia Grégoire lance un appel à participation :

C’est avec vous tous que nous devons travailler, dans la richesse de vos différences, afin que chaque continent, chaque famille de l’économie sociale et de l’économie inclusive, chaque acteur qu’il soit privé ou public, trouve toute sa place dans les propositions que nous pourrons émettre. Je vous encourage donc à vous mobiliser pour contribuer, en fonction de vos besoins, de vos disponibilités et de vos envies, aux groupes de travail et aux programmes thématiques.

 

Retrouvez le discours complet d’Olivia Grégoire sur la feuille de route 2021, les groupes de travail et les programmes thématiques de l’Alliance :

 


 

 

Une cartographie pour référencer, identifier tous les acteurs faisait de l’impact social et/ou environnemental un pilier de leur organisation

 

Cet événement aura aussi été l’occasion de présenter à l’Alliance la première version de la cartographie rassemblant déjà plus de 800 organisations partout dans le monde. Elle a pour but de favoriser les rencontres, la coopération entre les différents acteurs de l’ESS et de l’Economie inclusive ainsi que les synergies entre leurs différentes actions.

 

Lien de la cartographie : https://pact-for-impact.org/cartographie/

 

Cette cartographie a vocation à vivre et à être enrichie par tous les membres de l’Alliance. Pour ajouter une organisation à cette cartographie, vous pouvez répondre à ce formulaire : http://bit.ly/mapping_PactforImpact

 

 

 

Un événement rythmé par deux tables rondes

 

 

L’Economie sociale et solidaire (ESS) et l’Economie Inclusive en réponse aux défis sociaux et environnementaux liés à la pandémie de Covid 19

 

La table ronde, animée par Sarah Prince-Robin (Chargée de mission auprès du Commissaire général au Développement Durable au sein du ‎Ministère de la Transition écologique), visait à revenir sur les conséquences, à la fois économiques mais aussi sociales de cette pandémie qui dure depuis janvier 2020 et sur les démarches et réponses apportées par, mais aussi pour, des acteurs de l’ESS et de l’Economie Inclusive. Elle permet également d’aborder les difficultés parfois opérationnelles rencontrées par ces acteurs, que cela soit des interruptions d’activité, des difficultés de trésorerie, des difficultés d’approvisionnement et les mesures d’urgence qui ont été prises pour y pallier.

 

N’hésitez pas à regarder l’enregistrement de cette table-ronde si vous l’avez loupée :

 

 

Quelques citations marquantes de la part de nos intervenants :

 

M. Joaquín Perez Rey, Secrétaire d’État à l’Emploi et à l’Économie sociale d’Espagne

Le gouvernement espagnol parie sur l’ESS et sur le rôle qu’elle peut avoir pour l’avenir économique du pays.

 

M. Vincent Chrysostome Ndongo, Sous-directeur chargé de la promotion de l’économie sociale au ministère (vidéo envoyée en différé)

Aujourd’hui, le secteur de l’économie sociale et solidaire travaille à redorer son blason et même celui de la société entière avec l’idée de peser dans les choix de l’après-Covid pour des jours heureux. Pour y parvenir, les acteurs de l’ESS ont faire corps avec l’environnement en prouvant leur ingéniosité, leur résilience et leur capacité d’adaptation.

 

Mme Antonella Noya, Responsable de l’Unité Economie Sociale et Innovation au Centre de l’entrepreneuriat, des PME, du développement local et du tourisme

L’Economie Sociale a été résiliente pendant la pandémie, cependant elle a également souffert de l’impact de cette crise notamment en termes de liquidités, et du nombre d’activités qui ont été perturbées. Ces organisations nécessitent l’aide des gouvernements pour relever ces différents défis.

 

M. Madani Koumare, Coordinateur du Mécanisme de Refinancement des Systèmes Financiers Décentralisés (MEREF-SFD) du Mali, Président du RENAPESS Mali et du RAESS (Réseau Africain de l’Economie Sociale et Solidaire)

De par la grande flexibilité et la capacité d’offres, de possibilités, surtout en matière de transformation de produits locaux agroalimentaires et de distribution, les acteurs de l’ESS et de l’ESI ont été des moteurs essentiels dans les stratégies de riposte. Ils ont lancé les prémices de la transformation structurelle des économies des pays africains à partie de l’économie réelle.

 

Mme Sue Riddlestone, Directrice générale et cofondatrice de Bioregional, et membre fondatrice de Catalyst 2030

Nous nous voyons et nous considérons comme des alliés pour le gouvernement et nous partageons la mission de réaliser des ODD. Les entrepreneurs sociaux sont également des innovateurs pour le bien commun et nous pouvons aller bien au-delà de tous ces objectifs ensemble.

 

Quelles politiques publiques pour soutenir l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) et l’Economie inclusive dans la phase de relance ?

 

Cette seconde table ronde était modérée par Miren Bengoa (Directrice Générale de GROUPE SOS Action internationale). Elle fut une occasion pour partager les initiatives locales, régionales et internationales mises en place par les institutions publiques pour aider les acteurs de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) et de l’Economie Inclusive pendant la crise sanitaire, et promouvoir les mesures de soutien à moyen et à long-terme de développement du secteur.

 

Retrouver l’enregistrement vidéo de cette deuxième table ronde :

 

 

Quelques citations marquantes de la part de nos intervenants :

 

M. Harouna Niang, Ministre de l’Industrie, du Commerce et de la Promotion des Investissements du gouvernement du Mali,

Les défis des nouvelles formes de pauvreté, de la persistance du chômage des jeunes, du changement climatique et malheureusement de la pandémie du covid 19 dépassent les capacités de l’Etat. C’est pourquoi, nous devons travailler au renforcement de l’intégration africaine au développement de la coopération international.

 

M. Mario Limoges, Sous-ministre adjoint au Secteur de l’entrepreneuriat, de la compétitivité des entreprises et des régions du Ministère de l’Économie et de l’Innovation du Gouvernement de Québec

Nous avons aussi institué par cette loi [sur l’Economie Sociale] une table des partenaires de l’Economie Sociale. […] Cette table-là conseille le gouvernement sur toutes les questions en la matière, ce qui permet notamment de développer des politiques publiques de manière concertée avec les acteurs de la société civile.

 

Mme Camara Fatimata Traoré, Première adjointe au Maire de Bamako

Je suis convaincue que la collectivité territoriale africaine constitue un cadre propice à l’incubation d’acteurs de l’ESS avec des expériences transposables et une mutualisation efficace à court et moyen termes.

 

M. Victor Van Vuuren, Chairman du Groupe de travail inter-agences des Nations Unies sur l’Économie sociale et solidaire (UNTFSSE) et Directeur de l’équipe de gestion des entreprises à l’Organisation Internationale du Travail

Les gouvernements doivent mettre l’accent sur les causes de la crise et donc faire émerger une reprise de l’économie en construisant des systèmes de santé plus robustes et en créant un climat sain, durable, et des sociétés plus résilientes. Ils doivent impliquer les organisations de l’ESS en développant des mesures inclusives et c’est pour cela que je dis que le processus est tout aussi important que le cadre.

 

Mme Emmanuelle Riedel-Drouin, Directrice du département Transition Economique et Financière de l’Agence Française de Développement,

Bien-sûr cette crise est très compliquée pour toutes les contreparties. C’est un défi, mais c’est un défi qui permet aussi d’interroger les modèles de production, les modèles de financement et de faire émerger cette économie de demain. Une économie que l’on veut inclusive, sobre, résiliente. Ces acteurs de l’ESS sont une brique très importante pour réaliser cette transition économique et financière.

 

 

L’appel à participation d’Olivia Grégoire

 

3 manières de soutenir l’Alliance

  • ● Enrichir la cartographie des acteurs de l’ESS et de Economie inclusive via ce formulaire : https://bit.ly/mapping_PactforImpact
  • ● Rejoindre et participer aux différents groupes de travail pour dessiner le futur de l’Alliance (Inscriptions ouvertes jusqu’au 1 mai via ce formulaire : https://bit.ly/WG_PactforImpact)
  • ● Suivre et partager l’actualité de l’Alliance, ses travaux, ses réalisations via ses réseaux sociaux

 

 

Facebook : https://www.facebook.com/Pactforimpact

LinkedIn : https://www.linkedin.com/in/pactforimpact/

Twitter : https://twitter.com/Pactforimpact